Ecouter / Listen

- Lecteur Flash
- Depuis votre lecteur

De Bruit et de Fureur: Dimanche 15 Janvier

Salut à tousse,

Ce soir dès 18h, on se retrouvera sur les ondes de radio usine pour vous parler

d’une occupation de jardin familiaux à Lausanne qui dure depuis mars 2011, La Bourdache, avec une invitée

d’une action de destruction de squat à Lausanne par une bande de flics « extrêmement bien organisée »

de crise de révolte et de grêve en Amérique, avec le 42ème 1/4 d’heure américain

de la mobilisation contre le train castor, avec un montage venu du Botswana

nous aurons également la grande joie d’accueillir un de nos dj préférés (ou peut-être notre dj préféré, on ne sait plus trop), le magnifique Pit Williamine

Alors à toutte à l’heure

www.bruitetfureur.info

De Bruit et de Fureur 30 janvier: Méditerranée en flamme bis et autres

Salut, on sera là ce dimanche dès 18h. comme d’habitude. On parlera encore de Tunisie, d’Algérie, d’Egypte et d’Albanie. On parlera aussi de prison suite à un week-end anticarcéral à Lyon. On écoutera un appel de Marco Camenisch. On parlera de Nicolas Meienberg, de Christoph Blocher et Hans Fehr. Il y aura aussi un quiz interactif participationnel et intergénérationnel. Musiques.

Pour les semaines qui viennent, on prépare une émission sur le bien-être

Bises bruyantes et furieuses.

Dimanche 30.01.2011 – De Bruit et de Fureur 071

Yes, these boots observe this have the same pointed toes.

De bruit et de fureur – 16 janvier

Salut,

ça flambe tout autour de la Méditerranée, de la Grèce à l’Espagne en passant par la Tunisie. Les exploiteurs de tous poils font au froc et les gens s’organisent pour les chasser: des fois, même, ça marche. On parlera surtout de Tunisie demain soir dès 18h avec un invité en direct, des téléphones et des montages. On parlera de cette semaine qui a vu se jouer une fuite à Varenne à la tunisienne, de comment ça s’organise là-bas. De Gafsa aussi où ça a commencé il y a deux ans.

Mais on parlera aussi de ce que la Tunisie représente, c’est-à-dire une nécessité pour le capitalisme: un lieu où l’on peut avoir l’air riche pour pas cher; se payer la mer, les massages et le spa pour 400 balles; un lieu où tu peux sous-traiter tes centres d’appels et ta maintenance informatique pour trois francs six sous. La révolution contre Ben Ali, pourrait être aussi une révolution contre ça et du coup nous concerner assez directement. Et si l’insurrection est possible à une heure et demi d’esay jet, pourquoi pas ici?

Bises bruyantes et furieuses.

Dimanche 16.01.2011 – De Bruit et de Fureur 070

Practical, long lasting, and a everybody can try this desirable fashion accessory.

Bruit et fureur pour l’an nouveau

Puisque les années finissent et recommencent inlassablement, sans faire pause ni trêve dans leur rythme effréné – tout comme mois, semaines et jours d’ailleurs – nous serons-là tout à l’heure, premier dimanche de l’an 2011.

Nous entendrons une nouvelle fois les voeux d’Adolf Ogi, grand homme politique du siècle dernier. Nous réécouterons les enregistrements des flics et des matons la nuit où Skander Vogt est mort, enregistrements dont le contenu a enfin été correctement analysé par un juge d’instruction vaudois qui a rendu sa copie cette semaine. Mr Sinalco nous proposera sa lecture personnelle de l’Assomoir d’Emile Zola. Et puis, musique, etc.

Voilà, voilà.

That http://writemypaper4me.org/ they are fashionable and that, in time, they get used to them.

De bruit et de fureur du 26 décembre: coquillages et crustacés, cave 12 et binamé

Bien que nombre d’entre nous soient affectés par le rhume, par l’alcoolisme de noël, par la déprimite hivernale, ou par les trois en même temps, nous serons là demain, dès 18h.

Ce dont on est sûrs (ou presque), c’est qu’il y aura Binam des René Binamé qui viendra causer avant son concert au Kab (et ce soir samedi à Lausanne). Il y aura aussi Marion et Sixto de la Cave 12. Beau plateau de fruits de mers, non?

De notre côté, on est encore en train de monter des trucs et des machins à vous passer entre les saillies brillantes de nos invités, mais on ne peut guère vous dire à quoi ça va ressembler. Il y aura du moins une chronologie des événements récents et des événements moins récents. Une chronique des non-lieux de mémoire sur l’explosion de l’usine à gaz de Genève (1909). Et de la musique, beaucoup.

Lutins, lutines, on vous embrasse bruyamment et furieusement avant cette dernière émission de 2010.

Wearers may admit that they are buy essay uncomfortable, but say.

De Bruit et de Fureur du 19 décembre: la scène vue par la scène vue par la scène vue par la scène vue par la scène

Retour du direct cette semaine, pas plus tard que dans quelques heures, cogitations et interrogations ne cessent pas, mais on sera là quand même.

On connaît les gravures de M. C. Escher, ces labyrinthes graphiques dans lesquels les formes tournent sur elles-mêmes donnant le sentiment d’un piège circulaire et définitif. Eh bien, c’est un peu ce qui était proposé ce week-end à l’Usine sous l’intitulé Festiv4l. Le sous-titre en dit long: «la scène vue par la scène». Nous, on essaiera de vous dresser un panorama de tout ce petit monde qui s’agite sous le nom d’acteurs culturels. Mais on brisera le maléfice, les miroirs et les faux-semblant, rien que ça. On sortira de la réflexivité et on continuera à se poser la question barbare: à quoi sert la culture? On a enfin lu Alain Brossat, mais aussi Malraux, on résumera.

On sortira vraiment du labyrinthe en saluant les luttes grecques, italiennes et britanniques. Il y aura aussi un Quart d’heure américain et des tas de musiques.

Notons encore que, comme nous n’aimons guère les vacances, nous serons là le 26 décembre et il y aura avec nous l’incroyable, le sensationnel René Binamé juste avant son concert au Kab, ainsi que le non moins fantastique Sixto-de-la-Cave-12.

Bises bruyantes et furieuses.

http://www.bruitetfureur.info